Là où se croisent la musique folk, le blues et le rock, le projet Sélénite distille ses petites anecdotes, des fables acoustiques aux allures de confidences.

Sur album, une grande place est laissée aux arrangements, alors que la scène affiche un désir de simplicité ; une guitare, un conteur.

Le 5 avril 2013 sort “Asphalt and oceans” un premier album autoproduit. Des personnages s’y entremêlent, révélant leurs obsessions par un voyage synonyme de fuite, d’éloignement.